10 astuces pour se simplifier la vie en cuisine

Par 
L'équipe savourer
Photo 
Maude Chauvin

Dans les dernières semaines, notre quotidien est soudainement devenu plus compliqué, et la cuisine, pas mal sollicitée! On mange tous nos repas à la maison, matin, midi et soir. Pour passer au travers sans vous arracher les cheveux, voici 10 trucs pratiques qui vous aideront à être plus efficace en cuisine.

1. Organisez votre espace

Même microscopique, une cuisine peut être très fonctionnelle. Rangez les petits électroménagers que vous n’utilisez qu’une fois par année. Munissez-vous d’un pot pour y déposer les ustensiles de cuisson que vous utilisez le plus souvent: cuillères en bois, fouet, pinces, spatule. Ça vous évitera de devoir fouiller dans le fond d’un tiroir en désordre chaque fois! L’idée est d’avoir à portée de main ce que vous utilisez le plus souvent et de ranger le reste pour maximiser l’espace.

2. Libérez vos comptoirs

Avant de commencer une recette, prenez quelques minutes pour ranger les comptes à payer, les clés, les cahiers, les jouets ou les papiers qui traînent et que vous risquez de salir au passage. Vos gestes seront plus sûrs et plus rapides si vous avez de l’espace pour travailler. Et ça libère aussi l’esprit!

3. Équipez-vous

Pas besoin de dépenser une fortune: vous avez surtout besoin d’une grande planche à découper bien stable et d’un bon couteau qui coupe bien. Vous serez plus à l’aise pour travailler qu’avec une petite planche qui ballotte, des ingrédients qui tombent partout autour et un couteau qui ne fait qu’à sa tête! Et si vous voulez aller plus loin et bien équiper votre cuisine, voici ce que celle de Geneviève contient. Vous pourrez faire toutes les recettes qui se trouvent ici et dans ses livres avec ces accessoires. Et si vous avez besoin de nouveaux couteaux, voici quelques trucs pour bien les magasiner.

4. Choisissez des recettes de confiance

Si vous voulez être certain de réussir votre souper, ce n’est pas le temps d’expérimenter! Misez sur des recettes fiables et testées (comme les nôtres! 😉 ), surtout si vous en êtes à vos premiers pas en cuisine. Avec l’expérience, vous vous sentirez plus à l’aise d’improviser de nouveaux plats ou d’adapter des recettes que vous avez déjà cuisinées.

5. Privilégiez les recettes simples à peu d’ingrédients

Un soir de semaine avec la broue dans le toupet, visez la simplicité. Conservez les grands projets culinaires pour le week-end ou pour un moment où vous aurez tout votre temps. Un mercredi soir, faut que ça roule! Les recettes à 5 ingrédients sont gagnantes quand le temps manque.

6. Survolez la recette avant de commencer

Avez-vous tous les ingrédients, tous les accessoires? Comprenez-vous toutes les étapes? C’est le temps de googler les termes techniques ou d’appeler votre meilleure amie foodie pour un petit cours express. En lisant la recette au complet, vous éviterez les mauvaises surprises et vous ne serez pas bloqué en plein milieu d’une cuisson, ou face à un cul-de-sac parce que vous réalisez que votre blender est brisé.

7. Limitez les distractions

Une fois lancé, concentrez-vous. L’ajout d’une double dose de piment de Cayenne est vite arrivé lorsqu’on est distrait par un texto qui vient d’entrer! Et ne vous fiez pas trop à votre mémoire pour les temps de cuisson, vous risquez de passer tout droit. Utilisez la minuterie de votre cellulaire, ça fera ça de moins à penser. Et lorsque la sonnerie retentit, jugez par vous-même si c’est prêt. Il n’y a pas un four qui soit à la même température ni un poêlon qui réagit de la même façon. Fiez-vous au résultat décrit dans la recette, et ajoutez une minute ou deux au besoin, pour que ce soit doré à point.

8. Débarrassez au fur et à mesure

Prévoyez un grand bol et déposez-y les épluchures qui iront au compost. Gardez un linge mouillé à portée de main pour nettoyer votre plan de travail en cours de route. Vous avez terminé avec la râpe à fromage? N’attendez pas pour la placer au lave-vaisselle. Pendant que le plat mijote, rangez ce qui ne sera plus utilisé, faites tremper les plats collés ou dressez la table. La cuisine ne sera pas un champ de bataille et vous passerez plus vite à table!

9. Goûtez et ajustez

Une tomate moins juteuse, un fromage plus salé, une laitue plus amère ou un ananas plus acide peuvent influencer le goût de la recette. Osez faire des ajustements. En goûtant à différentes étapes, vous attraperez le tout au vol. Et, au moment de servir, placez les assaisonnements que vous avez utilisés au centre de la table afin que chacun rehausse le plat à son goût. C’est aussi un bon truc pour éviter la salière!

10. Prenez de l’avance

Et tant qu’à avoir la planche et le couteau sortis, profitez-en pour couper les crudités du lendemain. Ou encore, prévoyez assez d’ingrédients pour doubler ou tripler vos recettes de chili, cari, soupe, sauce à spaghetti… et faites des réserves au congélo pour un congé de souper à venir. Ce ne sera pas tellement plus long à cuisiner cette fois et ça vous sauvera un prochain repas.

Grâce à ces petits gestes, vous gagnerez de précieuses minutes dans votre journée déjà chargée. Vous vous sentirez plus confiant, plus compétent, et la tâche sera automatiquement moins lourde et moins stressante.

Souvenez-vous que c’est en cuisinant qu’on apprend à cuisiner. Soyez doux avec vous! Vous avez droit à l’erreur. Une béchamel collée au fond de la casserole ou un filet de porc trop cuit, ça arrive! Ce n’est pas la fin du monde et la beauté, c’est qu’il y aura vite un nouveau repas à préparer. Vous aurez la chance de vous reprendre!