Délaisser la salière sans s’en rendre compte

On a tous avantage à manger moins salé. Le hic, c’est qu’en coupant dans le sel, le résultat est parfois fade et on a juste envie d’ajouter… encore du sel! Voici comment rehausser vos plats autrement.

  1. Cuisiner maison est déjà un pas dans la bonne direction, la principale source de sodium dans l’alimentation des Canadiens étant les produits prêts-à-manger de l’épicerie et les repas au restaurant.
  2. En cuisinant, goûtez avant de saler et demandez-vous quels assaisonnements pourraient faire le travail à la place de la salière.
  3. Cuisinez avec les versions réduites en sodium – ou sans sel – de bouillons ou de tomates en conserve, quitte à y ajouter un peu de sel au besoin. Ça semble paradoxal? En utilisant, par exemple, 1 litre de bouillon de poulet réduit en sodium auquel vous ajoutez vous-même une pincée de sel, au lieu du bouillon régulier, vous réduisez quand même de 25% le sodium. Ça prouve que la majorité du sel qu’on consomme provient des aliments du commerce plutôt que de la salière!
  4. Misez sur les «bombes de saveur» non salées: l’huile de sésame (pour rehausser les mets asiatiques ou d’autres plats que vous pourrez ensuite qualifier de mets fusion!), la fumée liquide (pour un goût de BBQ), le jus d’un agrume ou un trait de vinaigre (balsamique, de vin, de cidre ou de riz).
  5. Mettez-y un peu de piquant! Même si vous n’êtes pas fans de sensations fortes, il y a des sauces piquantes assez douces pour donner à un plat tout juste la touche pimentée, acidulée, et parfois même sucrée ou fumée désirée.

Le meilleur truc pour rehausser sans saler est d’expérimenter. Voici quelques mariages heureux pour vous guider. Vous pourrez ensuite y aller de vos propres combinaisons, selon vos inspirations!

  • Paprika (doux, piquant ou fumé): sur des pommes de terre rissolées ou un plat à base d’œufs
  • Poudre de cari: dans une trempette pour légumes ou dans une sauce ou une soupe à l’indienne
  • Cumin: dans un riz à la mexicaine ou un mijoté à la marocaine
  • Fines herbes séchées à l’italienne: dans un plat de pâtes ou une omelette
  • Basilic frais: sur des légumes grillés ou une pizza, juste avant de servir
  • Aneth frais: sur un poisson, avec des crevettes ou dans une salade
  • Coriandre fraîche: sur un mets à la mexicaine (tacos, chili), thaï (soupe, sauté) ou à l’indienne (cari de lentilles, poulet en sauce)
  • Menthe fraîche: dans une salade de couscous ou de légumes

Bref, plongez dans l’univers des herbes et des épices, et amusez-vous, c’est la meilleure façon de délaisser la salière, sans s’en rendre compte!