Radio-Canada Alimentation
ICI TÉLÉ vendredi 16 h 17 h HA

Astuces pour des emballages cadeaux plus écolos

Par 
Geneviève O'Gleman
Photo 
Maude Chauvin

Noël, c’est le plaisir d’offrir. On cherche le parfait cadeau et on l’emballe de la façon la plus jolie et la plus attentionnée qui soit.

Mais on oublie souvent à quel point ces mignons emballages génèrent de gênants déchets. Oui, gênants. Avez-vous vu la quantité de sacs poubelles qui trônent près de la maison après le réveillon? Toute l’année, on a fait des efforts pour être plus écolos. Ce n’est pas le temps d’abandonner!

Le papier d’emballage imprimé ou métallisé, ce n’est pas recyclable. Idem pour les rubans plastifiés, les sacs au fini lustré, les choux colorés et les étiquettes autocollantes. Ces emballages iront directement à la poubelle. Pour éviter tout ce gaspillage, cette année, on peut certainement emballer autrement!

Visons des emballages récupérables, compostables ou recyclables.

Mon truc préféré, c’est de choisir un emballage qui fait partie du cadeau. Un joli linge de table ou un linge à vaisselle, une pochette collation réutilisable, un sac pour les achats en vrac ou un sac d’emplettes en coton, voilà autant d’emballages réutilisables qui deviennent de petits compléments au cadeau.

Vous pouvez aussi vous équiper d’un rouleau de papier kraft brut qui, lui, est recyclable, contrairement aux papiers imprimés. Sinon, donnez une deuxième vie aux papiers journaux et aux magazines pour envelopper des petits objets de façon créative et personnalisée. Utilisez les pages d’un magazine de cuisine pour envelopper le cadeau de la foodie de la famille et les mots croisés du journal pour le cadeau de votre oncle cruciverbiste. C’est une petite attention qui fera certainement sourire.

Remplacez les choux et rubans par des décos naturelles et compostables, comme de la corde de boucher ou de la ficelle de coton. Dans la tendance chic minimaliste, y’a pas mieux. Sapinage et pommes de pin font de belles décorations bien de saison. Pas besoin d’aller bien loin, coupez quelques branches derrière le sapin ou allez piger dans votre haie de cèdres – ou celle du voisin! 😉 Ajoutez un bâton de cannelle ou de l’anis étoilé enfilés sur de la ficelle pour un effet wow assuré. Ceux-ci pourront par la suite servir de base pour un vin chaud!

Bien entendu, s’il vous reste papier cadeau, choux et rubans en surplus des Noëls précédents, utilisez-les sans culpabilité. L’important, c’est d’y faire attention pour pouvoir les réutiliser pour les années à venir. Par exemple, nouez le ruban à l’aide d’une simple boucle plutôt qu’un double nœud, cela vous évitera de devoir les couper et vous pourrez plus facilement les réutiliser. Récupérez les sacs cadeaux et les papiers de soie pour les réutiliser également.

Pour les grands-parents, il n’y a rien de plus charmant qu’une boîte récupérée décorée par leurs petits-enfants. Boîtes de mouchoirs, de chaussures, de céréales seront complètement métamorphosées après un coup de pinceau et l’ajout de quelques sapinages joliment positionnés. Pour éviter l’effet «pizza toute garnie», ne sortez que les pots de gouache aux couleurs classiques des Fêtes – le rouge, le vert, le doré, le blanc ou l’argenté – et ensuite, laissez aller vos petits artistes adorés.

Pour identifier vos cadeaux, préférez des étiquettes en carton ou en papier. Afin de s’assurer qu’elles soient recyclables, l’idéal, c’est de les faire soi-même. Je vous en propose d’ailleurs quelques modèles à imprimer pour vous simplifier la vie.

Un Noël plus écolo, ce n’est pas si compliqué, il suffit d’y penser. Et je parie qu’avec vos jolis cadeaux écolos, vous ferez jaser la parenté qui prendra des notes pour l’an prochain!