Comment voler la vedette au potluck du bureau

Photo 
Maude Chauvin

Votre collègue vient de caller un dîner potluck au bureau? Je vois déjà vos yeux de chevreuil paniqué! Vous vous demandez comment vous allez vous en sauver. Pas besoin de prendre un rendez-vous de dernière minute chez le dentiste pour vous défiler, je vais vous aider!

Voici une salade fa-ci-le à préparer, qui se cuisine à l’avance et qui se transporte bien. Lire: elle ne deviendra pas toute mollasse sur le chemin entre la maison et le bureau. Elle résistera même à l’heure de pointe dans le métro. Je l’ai testée!

Trente minutes avant le dîner, sortez-la du frigo pour la laisser tempérer – elle sera encore meilleure! – et transvidez-la dans un joli saladier – plus inspirant qu’un plat de plastique! N’oubliez pas d’apporter des ustensiles de service, car ça risque de se battre dans la cuisine du bureau pour emprunter la seule grosse cuillère disponible.

Pour une formule potluck où il y aura plein d’autres choses à manger, calculez une demi-portion par personne. Cette recette est donc parfaite pour huit personnes et se double ou se triple sans problème si votre collègue a décidé d’inviter le département en entier! 😉

Et si vous souhaitez briller davantage au potluck ou si vous avez besoin d’un sujet de conversation pour jaser avec un ou une collègue qui a la langue dans sa poche, vous pourrez lui apprendre qu’en Suisse romande, pour parler d’un potluck, on dit «buffet canadien» ou «souper canadien». Pis en France, lorsqu’on s’assoit «en indien», on dit qu’on s’assoit «en tailleur». Et en Belgique, on dit «s’il vous plaît» au lieu de «bonjour», «voici», «merci» ou «pardon». Curieux, hein! OK, j’arrête. Vous avez assez de sujets de conversation, là!

J’espère vous avoir aidé. Bon potluck!