Radio-Canada Alimentation
ICI TÉLÉ vendredi 16 h 17 h HA

Jamais sans mon miel artisanal québécois

Par 
Geneviève O'Gleman
Photo 
Maude Chauvin

Il y a autant de miels différents qu’il y a de champs dans le monde, et c’est ce qui fait la beauté de ce produit! Le goût du miel dépend des variétés de fleurs que les abeilles vont butiner. Si les abeilles se trouvent à proximité d’un champ de trèfle, le goût du miel sera délicat et passe-partout et sa couleur, d’un beau jaune doré. Si elles butinent les fleurs de sarrasin, le miel aura un goût et une couleur qui se rapprochent de la mélasse. Fascinant, non?

Lorsque je visite des marchés locaux, que ce soit près de chez moi ou à l’autre bout du Québec, j’adore me procurer un petit pot de ce délicieux nectar. D’un endroit à l’autre, il est toujours unique et me rappelle de bons souvenirs d’un village visité. La richesse du terroir québécois se reflète dans les miels de nos producteurs locaux et on se doit de les encourager. Les apiculteurs ont besoin de nous pour les aider à sauver les abeilles, menacées par les changements climatiques et l’agriculture traditionnelle, entre autres. Peu importe où vous vous procurez votre miel, assurez-vous qu’il provienne d’un petit producteur et qu’il ne soit pas un miel d’assemblage contenant du miel d’ailleurs.

Quelles que soient ses caractéristiques gustatives, le miel s’utilise autant dans les recettes salées que sucrées. Pour l’intégrer dans des galettes, des barres tendres ou des boulettes, choisissez un miel au goût délicat. Par ici pour mes trucs pour cuisiner avec le miel.

Conservez votre miel plus goûteux pour le servir en tartine, avec un fromage, en garniture sur un dessert ou avec un bol de yogourt grec, tout simplement, question de le savourer à son plein potentiel et de profiter de toutes ses subtilités. Vous verrez, c’est un monde de saveurs qui s’ouvrira à vous!