Les conserves, pour prolonger l’été

PHOTOS 
DAPHNÉ CARON ET NICOLAS GAUTHIER

J’attends toujours la période des récoltes avec beaucoup d’impatience. J’attends, j’attends, j’attends… et tout d’un coup, ça y est! Tout arrive en même temps! C’est l’abondance! Ça me donne envie de rassembler ma famille et mes amis pour cuisiner et profiter de toutes ces belles récoltes.

Cette année, j’ai décidé de renouer avec le plaisir de faire des conserves pour prolonger la durée de vie de nos beaux légumes du Québec. Je me souviens qu’on en faisait chaque automne lorsque j’étais petite; malheureusement, au fil du temps, avec le tourbillon du quotidien, cette tradition s’est perdue. Cette année, j’ai eu envie de la faire revivre avec mon équipe. Quelle bonne idée! On s’est vraiment amusées, on a bien mangé et on a hérité de plein de pots qu’on pourra savourer en repensant à cette belle journée.

Voici le plan de match que je vous propose pour une journée de mise en conserve réussie. D’abord, tout le b.a.-ba de la mise en conserve se trouve ici. Ensuite, choisissez deux ou trois recettes parmi celles que je vous propose ci-dessous et lancez-vous! L’idéal, c’est de cuisiner dehors: ce sera plus facile de tout laver une fois votre party de conserve terminé. Un bon coup de boyau d’arrosage et c’est réglé!

Si vous aimez le maïs autant que moi, ma recette de relish de maïs vous permettra d’en profiter toute l’année. Pour une version locale de la traditionnelle sauce piquante, essayez ma sriracha maison, à s’y méprendre! Pour un peu d’exotisme, cuisinez ma salsa verde aux tomatilles et apportez-la dans un potluck ou dans un 5 à 7 chez des amis avec des croustilles de maïs. Promis que vous ferez fureur! Pour faire des réserves de choux-fleurs croquants et vinaigrés, essayez la recette de choux-fleurs marinés de grand-maman Harvey (merci, Andrée-Anne, de partager la recette de ta grand-maman avec nous!). Et tant qu’à être au marché, attrapez un panier de pêches et un panier de tomates pour préparer mon chutney, délicieux avec des grillades.

L’idée, c’est de cuisiner en grande quantité, puis de tout partager. Ne soyez donc pas intimidés par le nombre de pots que chaque recette donne. Vous pouvez très bien diviser les recettes si vous souhaitez en faire moins… ou encore les multiplier si vous voulez en offrir à tout le quartier! À plusieurs, la tâche sera allégée, et les souvenirs, multipliés!

Bonne journée de conserve!