Les légumineuses méritent un peu d’amour

Photo 
Maude Chauvin

Pourquoi boudons-nous autant les légumineuses? On les achète avec plein de bonne volonté et on les oublie dans le garde-manger. Pourtant, les boîtes de pois chiches, lentilles, haricots rouges, alouette, ne sont vraiment pas chères (2,50$ pour un kilo de haricots blancs en conserve contre 16$ pour la même quantité de bœuf haché maigre) et elles sont super pratiques. En plus, elles peuvent patienter sagement dans le garde-manger sans broncher (contrairement au steak haché qui se mettrait à grouiller bien vite!).

Les légumineuses sont hyper polyvalentes: vous pouvez les servir chaudes, froides, en purée, en soupe, en salade, en mijotés, dans un chili ou en végéburgers. Osez les cuisiner. Allez! En plus d’être nourrissantes grâce à leur teneur élevée en fibres et en protéines, elles sont écolos puisqu’elles ont une empreinte carbone plus faible que celle de la viande et que leur culture améliore la fertilité des sols. Puis, saviez-vous qu’une grande partie des légumineuses vendues dans le monde proviennent du Canada? Chouette, non?

Franchement, elles ont tout pour elles et elles ne demandent qu’à être aimées! J’espère avoir réussi à vous convaincre de dépoussiérer vos cannes!

Pas encore convaincu? Avant d’affirmer haut et fort que vous n’aimez pas les légumineuses, essayez ces trois salades fraîches, colorées et simplissimes à préparer. Et pensez à bien rincer les légumineuses afin d’éviter les petits inconforts qui affectent certaines personnes moins habituées avec les légumineuses, si vous voyez ce que je veux dire… Si vous voulez d’autres recettes, faites-moi signe, j’en ai plein d’autres à vous proposer!