Mes repas après-ski préférés (et presque sans effort)

Photo 
Maude Chauvin

Après une journée en ski, c’est inévitable, je suis toujours: 1) crevée 2) affamée et très souvent 3) gelée. J’ai donc envie qu’un repas réconfortant, chaud et soutenant soit prêt là, tout de suite, maintenant. Comme je n’ai pas encore trouvé la formule magique qui le ferait apparaître immédiatement et sans effort, voici mes recettes préférées, celles que je cuisine, «en combines»!

La fondue au fromage est très haute dans mon échelle du réconfort. Pendant que je prépare la fondue, je laisse mes amis de ski s’occuper des accompagnements pour créer une belle tablée à la bonne franquette: cubes de pain, raisins frais, grelots de pommes de terre bouillies, cubes de pomme, etc. Ce que j’aime de la fondue, c’est que c’est rapide à préparer, mais qu’on peut prendre tout son temps pour la déguster. Parfait pour y aller mollo après une journée de plein air.

On ne peut pas parler de repas d’après-ski sans parler de la soupe. C’est LE repas par excellence pour se réchauffer. Et quand le fromage gratiné s’invite dans l’équation, c’est le summum du réconfort! Ma soupe à l’oignon à la bière se prépare en seulement 10 minutes et pendant qu’elle mijote, j’en profite pour prendre une bière!

Si, comme moi, vous revenez toujours crevé et affamé de la montagne, optez pour la mijoteuse! Elle vous cuisinera ce chili pendant que vous vous amusez sur les pentes. Il ne restera qu’à préparer quelques garnitures à votre retour, ou pas, c’est comme vous voulez! Un chili ultra-réconfortant à moindre effort, c’est toujours gagnant.

Vous louez un chalet et n’avez pas envie de trimbaler votre mijoteuse? Prévoyez le coup en cuisinant à l’avance cette soupe aux lentilles! La courge musquée et les carottes donnent un goût légèrement sucré à cette soupe-repas végé qui saura apaiser votre faim de grand skieur, que vous soyez amateur de petite verte ou de doubles losanges!

Au plaisir de se croiser sur les pistes 😉