Geneviève O'Gleman en cuisine

Mon plan pour une journée de popote réussie

Par 
Geneviève O'Gleman
Photo 
Maude Chauvin

Envie d’inviter les amis et de vous organiser une petite journée de cuisine pour remplir le congélateur, mais pas envie d’être brûlé à la fin de la journée? Je vous comprends et j’ai un plan bien dosé, pas trop ambitieux. Après tout, le week-end, ça sert à se reposer, pas à s’épuiser.

L’idée, c’est de démarrer les recettes et, ensuite, d’aller vous amuser pendant que le four et la mijoteuse travaillent pour vous. Se faire des réserves tout en relaxant… quoi demander de mieux?

Pour ça, il vous faut trois mijoteuses; il s’agit donc d’inviter deux amis qui en possèdent chacun une, c’est aussi simple que ça. 😉

Une personne se met sur la production du cari au poulet et à la patate douce, et elle double la recette pour avoir assez de portions à partager.

L’autre prépare le bœuf effiloché à la Guinness et la troisième, le chili à la tequila.

Une fois les trois mijoteuses en marche, on prépare le porc effiloché simplifié, qui s’en va au four pour trois heures et demie. C’est le temps d’aller jouer dehors avec les enfants ou simplement de jaser autour de l’îlot pour rattraper le temps perdu. Une fois le porc cuit, on en profite pour cuisiner un (ou deux, ou trois) pain aux courgettes, un classique! Une fois refroidi, vous pourrez le trancher et le congeler en portions individuelles.

Déjà l’heure du souper? Ça tombe bien, le chili est prêt! On prend un 15 minutes pour préparer une bonne croustade aux pommes qui cuira pendant le repas. On dresse la table en préparant plein de garnitures pour le chili. On rapatrie tout le monde et on s’attable.

Vous verrez, ce plan de match est vraiment réaliste. Tout le monde se sera amusé et la cuisine ne sera pas sens dessus dessous. Après le repas, vous pourrez partager votre production en portions et il ne vous restera plus qu’à vous fixer un rendez-vous pour une prochaine édition de journée popote-et-plaisir!