Pops glacés maison pour affronter la chaleur

Photo 
Maude Chauvin

Quand il fait chaud (et on s’entend que cette semaine, il fait chaaaaaaaaaud), personne ne va refuser un bon popsicle glacé. Ou deux, ou trois. C’est simple, il y a sûrement une loi écrite quelque part qui confirme que ça ne se refuse pas. Point barre.

Mais entre les popsicles à l’eau sucrée et les barres glacées avec une liste interminable d’ingrédients aux noms compliqués, préparer ses pops glacés maison devient une évidence. Surtout avec ces trois recettes d’une grande simplicité.

D’abord, vous serez le parent le plus cool du quartier si vous offrez ce pop glacé au petit-déjeuner. Après une nuit caniculaire, commencer la journée sur le patio avec ce pop entre les lèvres, c’est tellement, mais tellement la vraie définition d’être en mode été. Et les enfants s’en souviendront, c’est garanti! Pendant qu’ils dégustent leur pop en jasant de la journée qui les attend au camp, préparez un petit complément. Une rôtie ou une poignée de mélange du randonneur pour soutenir leur appétit plus longtemps. C’est vrai qu’il est trippant ce pop glacé, mais il a quand même besoin d’un petit coup de main pour devenir un déjeuner complet. En vacances, par contre, il peut très bien devancer le brunch ou servir d’entrée à un petit-déjeuner plus élaboré.

Fan de Fudgesicle ? Ma version est tout aussi crémeuse et chocolatée, vous ne serez pas déçu. Elle est à base de tofu, y’a pas plus sage sur le marché!

Et celui qui vous fera retomber en enfance, c’est sans contredit le pop fruité. Méga coloré, il détrône haut la main tous les Mister Freeze de la planète. Préparé avec du vrai jus et de vrais fruits; mon petit truc, c’est d’ajouter de la gélatine, comme pour faire du jello. Le pop fond moins vite et sa texture est plus soyeuse.

Lequel essayerez-vous en premier?