Pour profiter de la (trop courte) saison du maïs

Photo 
DAPHNÉ CARON ET NICOLAS GAUTHIER

Que serait un été québécois sans notre bon blé d’Inde? Chez moi, on en mange chaque semaine, de la fin juillet jusqu’aux dernières récoltes en octobre. On trippe vraiment sur le maïs et on l’aime de toutes les façons.

Voici mes recettes préférées pour vous aider à bien profiter de ce qu’il reste de la saison. Les premières semaines, je l’avoue, je le savoure nature, simplement cuit à la vapeur. Et au fil des semaines, j’ajoute à mon répertoire des recettes pour en profiter autrement: cru (oui, oui, c’est super bon cru!), grillé sur le BBQ, en chowder ou en salade.

Si vous l’aimez extra-beurre, je vous assure que mon trio de beurres aromatisés vous comblera. Pour les apéros improvisés, ma salsa de maïs sera prête dans le temps de le dire. Et ne jetez pas les feuilles de maïs, utilisez-les plutôt pour préparer ma trempette de fromage dans les feuilles de maïs. Et après l’épluchette, s’il vous reste quelques épis, réchauffez-les sur le barbecue et servez-les en salade avec des courgettes grillées ou encore dans ce burger au saumon et au maïs. C’est devenu un classique chez moi!

Et lorsque mon producteur de maïs (je dis «mon» parce que son champ est à deux rues de chez moi!) m’annonce que c’est la dernière semaine de récolte, j’en achète deux douzaines de plus pour en congeler… et je lui dis à l’année prochaine! Chez nous, pas question d’acheter des épis de maïs importés, pâteux et sans saveur. C’est le maïs du Québec ou rien!