Vivre en solo pendant la pandémie: des conseils pour cuisiner sans gaspiller

Par 
Geneviève O'Gleman
Photo 
Maude Chauvin

Pendant cette crise que nous vivons, toutes nos habitudes changent. Il faut rester à la maison, se réorganiser, trouver de nouveaux repères. On ne peut plus cuisiner selon l’inspiration du moment ni faire un saut à l’épicerie en rentrant du boulot. Confinés à la maison, il faut repenser notre façon de cuisiner. C’est un défi pour tous, et un double défi lorsqu’on habite seul.

Sur les réseaux sociaux, on n’a jamais vu autant de gens cuisiner des gâteaux, du pain, des muffins. Le Québec s’est mis à popoter massivement, et c’est formidable. Mais lorsqu’on habite seul, comment s’en sortir sans manger la même chose pendant trois jours? On ne peut plus partager notre fournée avec notre voisin de palier, notre collègue préféré, ni inviter les copines à souper.

La clé? Se faire un plan autour de quelques ingrédients, et les apprêter différemment pour plus de variété. Considérant que vous avez probablement déjà des ingrédients de base dans votre garde-manger, comme du sel, du poivre, de l’huile, quelques épices, de la farine, des flocons d’avoine, du miel, du sucre… vous n’aurez besoin que d’ajouter les aliments suivants à votre liste d’épicerie pour préparer plusieurs recettes différentes:

  • Filets d’aiglefin ou de morue surgelés
  • Un avocat
  • Une lime
  • Les légumes de votre choix pour une salade et des crudités
  • Les fruits de votre choix
  • Un oignon
  • Un paquet de petites tortillas
  • Du yogourt grec nature
  • Des mangues surgelées
  • Un bout de chorizo
  • Une boîte de tomates en dés
  • Une boîte de légumineuses de votre choix
  • Du lait ou une boisson végétale de votre choix

Commencez par préparer de savoureux tacos de poisson. Et voilà un souper de réglé!

La morue ou l’aiglefin surgelés viennent souvent en paquet de quatre ou six filets emballés individuellement. Avec les filets restants, vous pourrez préparer une casserole d’aiglefin aux tomates et au chorizo. Le type de poisson est interchangeable, prenez le poisson blanc que vous préférez. Vous pouvez préparer une demi-recette et utiliser le reste de la conserve de tomates, du chorizo et de l’oignon pour préparer cette soupe aux légumes, en prenant les légumes-racines que vous avez et en coupant aussi la recette de moitié! Vous me suivez? Après cette opération en chaîne, il devrait théoriquement vous rester une demi-boîte de légumineuses. Vous êtes donc à quelques pas d’une salade pour un autre repas. Yé!

Avec le reste de l’avocat et de la lime que vous avez utilisé pour les tacos, cuisinez un guacamole ultra-crémeux.

Les tortillas restantes se transforment facilement en chips maison pour accompagner votre guacamole. Parfait pour prendre l’apéro avec les amis… virtuellement, on s’entend!

Vous pouvez aussi badigeonner les tortillas d’un peu d’huile et les saupoudrer de sucre et de cannelle. Coupez-les en pointes et déposez-les sur une plaque. Elles deviendront très croustillantes après 10 minutes à 350°F. Une petite gâterie parfaite pour accompagner les fruits à la collation ou servir avec de la crème glacée pour le dessert.

Utilisez les mangues surgelées pour préparer ce gâteau renversé dans une tasse, prêt en moins de 15 minutes. Vous pouvez ensuite intégrer les mangues à un smoothie avec le yogourt grec que vous avez déjà acheté, pour un déjeuner sur le pouce.

Les mangues s’ajoutent aussi à une salade, en garniture sur le gruau matinal et se mangent aussi telles quelles à la collation, avec un filet de miel et quelques amandes, ou une autre noix hachée que vous avez.

Et maintenant, partez de ce principe pour construire vos prochaines listes d’épicerie: c’est en utilisant les mêmes aliments d’une recette à l’autre qu’on réduit les risques de gaspillage, sans avoir l’impression de toujours manger la même chose.

Avec tout ce qui se passe actuellement, ne sous-estimez surtout pas le pouvoir réconfortant des aliments. L’important, c’est de cuisiner des recettes que vous aimez et de ne pas perdre de vue le plaisir de manger. Et n’oubliez pas que le fait de rester en sécurité à la maison ne veut pas dire qu’on doit s’isoler complètement. Utilisez la technologie pour rester en contact avec vos proches, vos amis et votre famille, ça vous aidera à garder le moral!