Le cioppino de San Francisco

PHOTOS 
Geneviève O'Gleman

Parfaite combinaison des cultures américaines et italiennes, on raconte que le cioppino, une soupe aux fruits de mer, aurait été inventé à San Francisco dans les années 1800 par des pêcheurs d’origine italienne. Ils la préparaient avec les restants de leurs prises de la journée et y ajoutaient des oignons, des tomates, des herbes fraîches et du vin. Parlez-moi de ça une recette flexible qui permet d’éviter de gaspiller! Ils l’avaient, l’affaire, dans les années 1800! Lors de mon récent voyage à San Francisco, je n’ai évidemment pas eu le choix de m’arrêter pour déguster un cioppino. On en sert dans presque tous les restaurants italiens de la ville. On m’a recommandé le Sotto Mare, dans la Petite Italie, près de Telegraph Hill. Même si j’ai attendu vraiment, vraiment longtemps pour avoir une table, l’attente a totalement valu le coup.

J’ai adoré mon cioppino! J’ai posé plein de questions aux cuisiniers dans le but de vous concocter une recette. Voici donc mon interprétation de cette soupe aux fruits de mer. Habituellement, on retrouve dans le cioppino du crabe de Dungeness (une espèce de la côte ouest américaine), des calmars, des moules, des pétoncles et des crevettes. Mais la beauté avec ce plat, c’est qu’on peut l’apprêter avec nos poissons ou nos fruits de mer préférés. On peut aussi le concocter avec du vin blanc, du vin rouge ou même un mélange des deux si on veut passer nos petits fonds!

MA RECETTE SOUVENIR