Prenez la route des fromages dans les Cantons-de-l’Est

Les Têtes Fromagères, c’est un tout nouveau circuit agrotouristique, comme la route des vins, mais pour les fromages! En tout, 14 artisans fromagers se sont unis pour nous faire découvrir leurs produits et nous ouvrir les portes de leur fromagerie.

Une carte interactive avec géolocalisation vous permet même de choisir les fromageries que vous souhaitez visiter et un itinéraire personnalisé est généré automatiquement. J’en ai fait l’essai, c’est vraiment génial! On choisit trois ou quatre fromageries sur la carte (l’idéal pour une journée de visites) avec un lieu de départ et d’arrivée (qui peut être chez soi ou les coordonnées d’un hôtel par exemple) et on obtient les indications routières, ainsi que l’ordre optimal pour visiter les fromageries convoitées. Tout se fait tout seul!

Je suis donc partie avec mon itinéraire en main à la découverte de quatre fromageries de la région.

Premier arrêt: la fromagerie Nouvelle-France une fromagerie artisanale située dans la charmante petite ville de Racine.

Je rencontre Marie-Chantal Houde. Elle me raconte qu’à 15 ans, elle savait déjà qu’elle voulait devenir fromagère! Elle a mis sur pied une bergerie et une fromagerie avec son frère, il y a tout juste 10 ans.

Elle me présente ses délicieux fromages de brebis sur la terrasse de sa fromagerie, dont le Zacharie Cloutier, leur prestigieux fromage, qui a été créé au début de cette belle aventure. Elle me parle de son métier, de ses études en France, de l’origine des noms de ses fromages, le tout avec une passion contagieuse. Malgré sa toute petite production, elle a déjà raflé plusieurs prix prestigieux!

Marie-Chantal de la fromagerie Nouvelle-France

Deuxième arrêt: la fromagerie de la Station, à Compton

C’est dans un bel espace bistro moderne, avec une immense vitre qui offre un accès privilégié à la zone de production des fromages que Simon-Pierre Bolduc m’accueille. Il s’occupe de l’entreprise familiale avec ses deux frères et ses parents, mais c’est lui le pro du fromage. Il me raconte l’histoire de sa famille, producteurs de lait, puis de fromages, depuis quatre générations, et installés sur le chemin de Hatley à Compton depuis 1928.

Simon-Pierre me fait visiter ses impressionnantes salles d’affinage en me présentant ses fromages, tous biologiques, dont certains, sont au lait cru. Alfred Le Fermier, leur fromage le plus connu, a été nommé en l’honneur de son arrière-grand-père. Je les goûte tous, à mon plus grand bonheur.

Troisième arrêt: l’incontournable fromagerie de l’Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac

La fromagerie, mais également les vergers et une cidrerie, permettent d’assurer la subsistance de la communauté, composée d’une trentaine de moines vivant à l’abbaye. Dans leur boutique, on trouve leurs réputés fromages, mais aussi des confitures, compotes, cidres, pains et autres petites gâteries. Bref, tout ce qu’il faut pour un petit pique-nique sur la rive du lac Memphrémagog. Un arrêt empreint d’histoire, à la fois gourmand et apaisant.

Quatrième arrêt: la toute petite fromagerie Domaine de Courval à Waterville

Lucy et Gregory Sangiuliani s’occupent seuls de leurs chèvres et de toutes les étapes de la production de leurs fromages. Tout est fait à la main, de la traite de leurs chèvres à la fabrication de leurs délicats fromages biologiques.

Ils ont deux garçons, un de 2 ans, un autre, petit bébé tout neuf d’à peine un mois, et… une cinquantaine de chèvres! Une belle grande famille qui les occupe 365 jours par année.

Ils ont laissé le tourbillon de leur vie urbaine pour acheter une jolie petite ferme, plutôt reculée. Ils ont dû tout apprendre ce qu’ils devaient savoir pour fabriquer leurs délicieux fromages. Impressionnant!

C’est la tête pleine de ces belles histoires (et le ventre plein aussi) que j’ai terminé cette belle journée de délicieuses découvertes. Je prévois déjà poursuivre cette route gourmande en visitant bientôt les autres adresses du circuit!

En collaboration avec Logo Tourisme Cantons-de-l'Est

La petite famille du Domaine Courval