Un petit-déjeuner à Hong Kong

Photos 
Stéphane Collin

Mon amie Juliana Loh m’a donné rendez-vous pour le petit-déjeuner dans un restaurant au centre de Hong Kong. Elle m’a prévenue: le matin, à Hong Kong, on ne mange pas des céréales et des rôties. Message reçu. Je suis prête!

En arrivant au restaurant, on nous donne un bol d’eau bouillante… pas pour se laver les mains… mais bien pour laver notre vaisselle! De cette façon, on sait qu’elle sera bien propre. La confiance règne… Juliana me rassure, c’est une vieille habitude que les Hongkongais ont conservée, même si de nos jours l’hygiène des restaurants s’est grandement améliorée. Fiou…

Elle commande ensuite une variété de dumplings grillés ou cuits à la vapeur. Les plus communs sont ceux farcis de porc haché et ceux aux crevettes.

J’ai adoré le «Siu Mai», un dumpling farci de porc et d’œufs de crevettes. Faut quand même avoir l’estomac solide pour manger ça au petit matin.

J’ai aussi adoré le «Lo mai gai», une pochette de riz gluant et de poulet sucré, cuit dans une feuille de lotus.

Un des plats préférés des locaux c’est le «fèng zhuǎ». Vous vous demandez ce que c’est? Des pattes de poulet, bien sûr! Entre vous et moi, c’est assez coriace et y’a encore moins de viande que dans les ailes de poulet, c’est pas peu dire!

Dommage qu’il n’y ait pas beaucoup d’arbres à Hong Kong parce qu’en matière de déjeuners de bûcherons, ils ne laissent pas leur place!