Le chou-rave

Photo 
Maude Chauvin

On l’aime pour sa chair croquante et juteuse et son goût doux et légèrement sucré. On l’aime encore plus parce qu’il pousse au Québec!

On le trouve à l’épicerie, près des choux ou des légumes racines, ou dans les marchés publics. Attention de ne pas le confondre avec le céleri-rave, plus dodu et ratatiné, mais aussi plus ferme et plus farineux. Recherchez un bulbe lisse et vert. Ce légume méconnu peut être difficile à trouver puisqu’on le produit en petite quantité au Québec, principalement de la mi-juillet à la fin octobre. N’hésitez pas à le demander à votre épicier.

On le conserve une à deux semaines, le bulbe séparé des tiges et des feuilles, dans le tiroir à légumes du réfrigérateur.

On le cuisine pelé, puis tranché ou râpé en salade, en marinade ou en chips ou bâtonnets de crudité. On le sert aussi cuit, dans un mijoté ou une soupe aux légumes. Ses feuilles se cuisinent comme du kale ou des épinards. Ajoutez-les dans une soupe asiatique ou un sauté.