Les légumineuses en conserve

Photo 
Maude Chauvin

On les aime parce qu’elles sont une source de protéines pas chère et à faible empreinte environnementale. En bonus, elles sont riches en fibres. Les légumineuses en conserve sont tellement pratiques et faciles à préparer: rincez-les, égouttez-les et intégrez-les aux recettes. Simple de même!

Haricots blancs

Les haricots blancs ont une texture crémeuse et un goût neutre qui s’harmonisent à plein de recettes. On les cuisine en salade, dans un ragoût ou pour épaissir les potages.

Pois chiches

C’est l’une des rares légumineuses qui demeure assez ferme sous la dent même achetée en conserve. On cuisine les pois chiches en purée (houmous), dans un cari, dans une soupe ou on les fait griller pour garnir une salade ou les manger tels quels en grignotine.

Haricots noirs

On les associe souvent aux plats mexicains: burritos, enchiladas ou tostadas. Comme la petite robe noire, ils sont passe-partout et s’invitent même incognito dans une recette de brownies, pour remplacer une partie des matières grasses.

Haricots rouges

Cet ingrédient classique du chili con carne et de la minestrone se prête bien à plusieurs recettes, comme les soupes ou les mijotés.

Lentilles

Grâce à leur petite taille et leur texture peu farineuse, les lentilles sont parfaites pour se familiariser avec les légumineuses. Ajoutez-les à vos salades pour les transformer en repas. Pour les mijotés, les soupes et les autres recettes cuites, vous pouvez choisir les lentilles sèches puisque, contrairement aux autres légumineuses, elles ne nécessitent pas de trempage et cuisent rapidement. Les lentilles brunes ou vertes conservent leur forme à la cuisson. Elles remplacent facilement une partie de la viande hachée dans une recette, comme une sauce à spaghetti ou un pâté chinois. Les lentilles corail, quant à elles, sont généralement associées à la cuisine indienne. Elles éclatent à la cuisson et forment une purée.